Chien de Chasse par Excellence.

livestockguardiangod.tumblr.com

C’est dans une lutte permanente, été comme hiver, contre cette nature hostile que le Bédouin vit. Il doit continuellement tirer sa subsistance de la faune et la flore locale… L’un des animaux le plus apprécié par les Bédouins et les Arabes sédentaires est le lévrier appelé sloughi, chien de chasse par excellence auquel on accorde respect, pitié et chants dans la poésie ancienne.

      « Ce qu’a appris le loup, le sloughi le connaît par cœur »

Le Sloughi a été introduit en Afrique du Nord par les Arabes mais était déjà connu dès la plus haute Antiquité puisqu’il chassait aux côtés des Assyriens il y a plus de 3.000 ans et qu’il fréquentait déjà les palais de Pharaons de l’Ancienne Egypte. Chef d’œuvre esthétique et d’efficacité, il est le compagnon traditionnel des nomades qui le considèrent comme (EL-HORR) par rapport aux autres chiens (EL-KELB) jugés méprisables.